Stratégies pour des domiciles plus sécuritaires | Solutions pour immeubles commerciaux  | Ce qui ne fonctionne pas | Que peut faire Ottawa? 


Criteria

 

Pour éviter les collisions, tous vitres réfléchissants ou clairs doivent avoir un motif visible qui répond aux critères suivants :

Densité
Un maximum de 5 x 5 cm (2 x 2 pouces) d’espace entre les éléments du motif.

Certaines normes recommandent un maximum de 10 cm d’espacement (4 x 4 pouces). Cependant, ceci est beaucoup moins efficace pour prévenir les collisions de petits oiseaux.

Taille
Les éléments du motif devraient avoir une largeur minimale de 5 mm (3/16 pouce).

Surface extérieure
Le motif doit être à l’extérieur de la vitre. Appliqué sur la surface intérieure de cette dernière, le motif ne sera pas assez visible et ne parviendra pas à interrompre les réflexions dangereuses.

Contraste
Le motif doit être visible dans toutes conditions d’éclairage.


Norme sécuritaire pour les oiseaux

Le U.S. Green Building Council’s LEED Pilot Credit 55 illustre bien ce qui constitue un bâtiment sécuritaire pour les oiseaux. En bref, un bâtiment sécuritaire pour les oiseaux est celui où:

  • Au moins 90% du matériau sur la façade exposée à partir du sol jusqu’à 40 pieds (la zone primaire des collisions d’oiseaux) a un indice de menace de 30 ou moins, dérivé d’expériences contrôlées
  • Au moins 60% du matériau dans la façade exposée au-dessus de la zone des collisions est conforme à la norme ci-dessus
  • Toute vitre entourant des atriums ou des cours intérieures répond à la norme ci-dessus
  • Il n’y a pas de passages non obstrués ou coins
  • L’éclairage extérieur est convenablement couvert et orienté de manière à réduire au minimum l’attraction des oiseaux nocturnes ou migrant de nuit.
  • L’éclairage intérieur est éteint la nuit quand il n’est pas utilisé et est conçu pour minimiser la diffusion de la lumière à travers les fenêtres pendant les activités de nuit.
  • L’aménagement paysager est conçu sans caractéristiques connues pour augmenter les collisions.
  • Les pertes d’oiseaux occasionnées sont suivies et compensées (par exemple, sous la forme d’habitat préservé ou recréé ailleurs, mortalité due à d’autres sources est réduite, etc.).

Source: American Bird Conservancy