OT15-528
Geai bleu tué par une collision

S’il vous plaît récupérer les oiseaux morts immédiatement afin que nous puissions documenter les mortalités. S’ils ne sont pas ramasser tout de suite, la plupart des oiseaux disparaissent rapidement, mangés par des charognards (par exemple les mouettes ou les corneilles), mis au rebut par le personnel d’entretien, ou déplacés par un passant.

Voici comment procéder :

  • Placez l’oiseau dans un sac en papier sur lequel vous aurez inscrit votre nom, numéro de téléphone et / ou adresse courriel, ainsi que la date, l’heure, l’adresse et le côté de l’édifice où l’oiseau a été trouvé.
  • Les oiseaux en état de choc profond peuvent apparaître morts. Si vous n’êtes pas absolument sûr, traitez-le comme un oiseau vivant.
  • Contactez-nous au 613-216-8999 ou à info@safewings.ca afin que nous puissions récupérer l’oiseau, et remplissez ce formulaire.
  • Si nous ne pouvons pas le ramasser tout de suite, s’il vous plaît envelopper l’oiseau dans un morceau de tissu ou une serviette en papier, placez-le dans un sac en plastique et le congeler.
  • Si vous êtes incapable de garder l’oiseau pour nous, s’il vous plaît le cacher dans un endroit sûr (par exemple, niché dans le coin d’un planteur) et laissez-nous savoir dès que possible où nous pouvons le trouver.
  • La manipulation des oiseaux blessés ou morts ne pose aucun risque sérieux pour la santé. Le port de gants n’est pas nécessaire, c’est une bonne idée de vous laver les mains.

Nous gardons des registres détaillés de tous les oiseaux que nous trouvons. Les données sont utilisées à des fins scientifiques, et les oiseaux morts sont conservés pour notre exposition public annuel. Ils sont ensuite donnés aux universités, musées et d’autres institutions admissibles.

La collecte des oiseaux morts est importante à des fins scientifiques, en nous aidant à mieux comprendre le problème des collisions d’oiseaux, et pour sensibiliser le public. Nous maintenons une base de données avec les détailles sur tous les oiseaux que nous trouvons. Nous gardons les carcasses pour confirmer l’identification des espèces, et nous les utilisons dans une présentation publique annuelle. Ensuite, nous en faisons don à des universités, des musées et d’autres institutions admissibles.

Safe Wings tient un permis scientifique du Service canadien de la faune qui permet à nos bénévoles de recueillir les carcasses d’oiseaux d’espèces visées par la Loi sur la Convention concernant les oiseaux migrateurs. Nous obtenons des permis spéciaux du ministère des Ressources naturelles de l’Ontario pour les rapaces. Sans ces permis, il est illégal de posséder des oiseaux ou des parties d’oiseaux, y compris les plumes.